Se loger chez les bonnes sœurs

Se loger chez les bonnes soeursLe logement en foyer catholique fait partie des alternatives aux formes de logement plus classiques, tels que les locations ou le logement chez l’habitant.

Cette vie en communauté avec les bonnes sœurs a, comme toutes les formes de logement, ses avantages et ses inconvénients.

 

En effet, vivre dans un environnement religieux impose le respect de règles, parfois strictes, mais justifiées par la présence des religieuses ayant fait le choix d’un mode de vie respectant leurs convictions. Opter pour ce type de logement implique donc d’être prêt à accepter ce mode de vie et à respecter les habitudes des bonnes sœurs.

Le silence et le respect d’horaires stricts font ainsi partie des règles récurrentes dans les quelque cent foyers répartis sur le territoire français.

Les occupants de ce type de foyer doivent également veiller à ne pas adopter un comportement qui irait totalement à l’encontre des convictions des religieuses, tels que sortir courtement vêtue ou s’afficher de façon ostentatoire avec un garçon !

 

Les bonnes sœurs ne sont pas pour autant forcément austères et peuvent même se révéler compréhensives, à l’instar d’une mère.

Ces règles permettent par ailleurs de disposer d’un cadre de vie calme et reposé, propice au travail. Les étudiants ayant vécu en foyer religieux s’accordent d’ailleurs tous sur ce point et considèrent pour la plupart, que cette forme de logement a eu un impact positif sur leurs résultats scolaires.

De plus, la vie en foyer catholique est une vie en communauté, avec tout ce que cela implique en termes d’échanges. Certains foyers prévoient même des sorties et des activités de groupe, en semaine et dans l’année. Cette solution de logement peut donc s’avérer être la transition idéale au moment de quitter le logement familial.

Enfin, le logement en foyer catholique est une solution de logement économique, incluant l’ensemble des repas en plus de la chambre meublée.